En cliquant sur «Accepter tous les cookies», vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et nous aider dans nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Cet été, prenez garde aux plantes dangereuses

6
June
2024
|

La chaleur étant maintenant bien installée, il est temps de penser à redoubler de prudence face aux plantes qui font partie de nos forêts et qui peuvent représenter de graves dangers pour les travailleurs forestiers.

Berce du Caucase

La berce du Caucase est une plante très toxique qui se répand rapidement, particulièrement dans les milieux frais et humides. Ne pas confondre avec la berce laineuse, qui lui ressemble beaucoup, mais qui n’est pas envahissante et ne pose pas de risque pour l’environnement et la santé.

Chez l’humain, le contact avec la sève de la berce du Caucase, combiné avec l’exposition à la lumière (rayons ultraviolets naturels ou artificiels), cause des lésions à la peau. Ces lésions sont semblables à des brûlures. Par ailleurs, quand cette plante croît dans un milieu, elle s’étend rapidement et nuit à la croissance des autres plantes qui y poussent déjà.

La berce du Caucase pousse dans les milieux frais et humides, comme :

  • le long des berges des cours d’eau
  • le long des fossés
  • le long des chemins de fer
  • le long des routes
  • dans les prés
  • dans les terrains vagues

Cliquez ici pour consulter le dossier complet du Gouvernement du Québec

Panais sauvage

De la même famille que la berce du Caucase, le panais sauvage est aussi une plante exotique envahissante qui peut causer des dermatites. Toutefois, celles-ci sont généralement bénignes par rapport à celles causées par la berce du Caucase.

Le panais sauvage est très abondant dans le sud du Québec. On le retrouve dans différents types d’endroits tels que le bord des routes, les voies ferrées, les sentiers et les champs abandonnés. Le panais sauvage préfère les sols secs, mais il tolère également les sols humides.

Quoi faire en cas de contact avec la sève?

Lavez l'endroit touché avec du savon, puis rincez abondamment à l'eau claire et lavez-vous les mains. Gardez votre peau à l'abri de la lumière.

Nous avons conçu une fiche d’information pour vous aider à identifier ces plantes ainsi que les mesures à prendre en cas d’exposition.

Cliquez ici pour consulter la fiche d’information

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.