Coup de chaleur mortel pour un abatteur manuel

22
March
2022
|
Accidents

Le 17 août 2021, au nord de Baie-Comeau, un abatteur manuel est décédé d’un coup de chaleur.

Chronologie de l’accident

Le jour de l’accident, le travailleur se trouvait s’affairait à déboiser une partie de l’emprise de la future ligne électrique de 735 kV. En équipe avec deux autres travailleurs, il devait couper, ébrancher et tronçonner les arbres avec une scie à chaîne, puis procéder au débardage manuel et au ramassage des branches.

Les travaux s’effectuaient lors d’une chaude journée d’été alors que la température de l’air était de plus de 30 degrés Celsius. Au terme de sa journée, l’abatteur manuel a pris le chemin du retour, en direction du véhicule, en suivant ses collègues de travail et en ayant une certaine distance avec eux. Quelques instants plus tard, il a bifurqué vers l’intérieur de la forêt, s’est évanoui et est tombé face contre terre.

Arrivés au véhicule, ses collègues ont constaté son absence, ont rebroussé chemin et sont partis à sa recherche. Le travailleur a été retrouvé par l’un d’eux après quelques minutes. Les secours ont été appelés sur les lieux, il a été transporté à un centre hospitalier, où son décès a malheureusement été constaté.

Causes de l’accident

L’enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l’accident :

  • Le travailleur a subi un coup de chaleur à la fin de sa journée d’abattage manuel en forêt alors que la température de l’air était de plus de 30°C
  • La gestion de l’exposition des abatteurs manuels aux contraintes thermiques était déficiente, ce qui a amené le travailleur à dépasser les valeurs limites admissibles d’exposition pour le travail effectué

Consulter le communiqué et le rapport d’enquête de l’accident

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.