Mécanicien décédé des suites d’une explosion

24
March
2021
|
Accidents

Le 13 mai 2020, à Farnham, est décédé un mécanicien alors qu’il a été brûlé des suites d’une explosion.

Le jour de l’accident, le mécanicien s’affairait à des travaux mineurs dans la cabine de peinture liquide avec un collègue, également mécanicien. Les travaux consistaient en des modifications, des réparations et de l’entretien de certains équipements se trouvant dans la cabine de peinture. Au même moment, leur collègue peintre procédait au transvasement de produits inflammables à l’intérieur de la même cabine de peinture.

Alors que les trois travailleurs effectuaient leurs tâches respectives, une déflagration s’est produite à l’intérieur de la cabine de peinture, provoquant l’embrasement de celle-ci et des installations attenantes. Les secours ont été appelés sur les lieux, et les trois travailleurs ont été transportés à un centre hospitalier. L’un d’eux est décédé quelques jours après l’accident, des suites de ses blessures. Quant à eux, les deux autres ont subi de graves brûlures.

Causes de l’accident

L’enquête a permis à la CNESST de retenir trois causes pour expliquer l’accident :

  • Les modifications apportées par l’employeur à la cabine de peinture numéro 1, exposaient les travailleurs à une accumulation de vapeurs inflammables située à l’intérieur des limites inférieures d’explosivité et des limites supérieures d’explosivité.
  • Des travaux d’entretien étaient effectués dans une cabine de peinture alors que des vapeurs inflammables étaient présentes.
  • L’entretien des équipements de ventilation et de filtration était déficient, ce qui a eu pour effet d’altérer leurs capacités à évacuer adéquatement les vapeurs inflammables dans la cabine de peinture numéro 1.

Consulter le rapport d’enquête et l’animation de l’accident

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.